1b67ebb1478085862e11a645ee05fc5c html 1ff4d7eb42a7fac0 1 scaled
56 / 100
1b67ebb1478085862e11a645ee05fc5c html 1ff4d7eb42a7fac0

La pilule contraceptive est la méthode contraceptive la plus utilisée, suivie de la méthode prophylactique et de la méthode de retrait. Il s’agit d’une pilule quotidienne qui contient des hormones destinées à modifier le mode de fonctionnement de l’organisme et à limiter, voire à éliminer, les possibilités de grossesse.

Il s’agit généralement d’une combinaison des agents hormonaux féminins que sont les œstrogènes et la progestérone. Lorsqu’ils sont intégrés dans le bon équilibre, ces agents hormonaux permettent d’éviter l’ovulation. Si une femme n’ovule pas, elle ne libère pas d’ovule, et pour cette raison, rien ne sera fécondé. Les pilules contraceptives contribuent également à épaissir la muqueuse cervicale qui ralentit le déplacement des spermatozoïdes du canal vaginal vers l’utérus si un ovule a déjà été libéré. En outre, les pilules ont également un impact sur la muqueuse utérine, ce qui rend difficile la fixation d’un ovule sur la paroi de l’utérus. Pour plus d’infotmations, vous pouvez consulter une sage-femme afin qu’elle vous guide et vous informe sur le sujet.

Quels avantages puis-je tirer de l’utilisation des pilules contraceptives ?

Les effets sont réversibles. Contrairement à d’autres méthodes de contraception, la pilule contraceptive peut être arrêtée à tout moment lorsque vous êtes prête à concevoir.

Elle assiste la ligne directrice des menstruations. Elle est particulièrement bénéfique aux femmes dont la durée des menstruations est irrégulière : elle peut être nulle (aménorrhée), trop importante (polyménorrhée) ou trop faible (oligoménorrhée). Elle permet également de réduire les flux sanguins abondants. La pilule contraceptive aide le corps à simuler un cycle régulier de 28 jours.

Elle aide à traiter le kyste ovarien bénin. Les kystes ovariens bénins ne se forment pas sans ovulation. Pour cette seule raison, l’effet de blocage de l’ovulation de la pilule contribue à réduire le risque de formation de kystes ovariens fonctionnels.

Elle réduit les crampes menstruelles (dysménorrhée). La pilule contraceptive réduit les crampes en diminuant la production de prostaglandines.

Elle diminue les symptômes du syndrome prémenstruel (SPM). Étant donné que la pilule contraceptive empêche l’ovulation, elle élimine également l’inconfort ressenti pendant l’ovulation au cours des menstruations.

Elle réduit le risque de cancer des ovaires, de l’endomètre, du col de l’utérus et du cancer colorectal. Certaines cellules cancéreuses dépendent des hormones sexuelles naturelles que sont l’œstrogène et la progestérone pour s’établir et se développer. Comme les comprimés modifient le niveau d’œstrogène et de progestérone dans le corps d’une femme, ils freinent la croissance et le développement de ces cellules cancérigènes.

Il réduit le danger d’ostéoporose. Les agents hormonaux régulés lors de la prise de la pilule contraceptive aident à réduire les risques d’ostéoporose.

Elle réduit le risque de grossesse tubaire (ectopique). Étant donné que les pilules contraceptives agissent principalement en supprimant l’ovulation, elles préviennent efficacement les grossesses extra-utérines en plus des grossesses classiques.

Quels sont les effets négatifs de l’utilisation de la pilule contraceptive ?

Elle est fastidieuse. Elle doit être prise tous les jours à la même heure. Les femmes ayant un emploi du temps chargé peuvent avoir des difficultés à suivre le calendrier strict des prises.

Diminution de la satisfaction sexuelle. Certaines femmes ressentent une baisse d’intérêt pour le sexe ou une diminution de leur capacité à avoir des orgasmes.

Risque de dépression. La modification du niveau des agents hormonaux peut avoir un impact sur les substances chimiques présentes dans le cerveau, ce qui provoque de l’anxiété chez les utilisatrices de pilules contraceptives.

Il peut y avoir d’autres avantages et effets indésirables de la pilule contraceptive qui n’ont pas été mentionnés dans la liste ci-dessus. Maintenant que vous avez pris connaissance de certains des avantages et des risques liés à l’utilisation de la pilule contraceptive orale, c’est à vous de choisir si vous allez l’utiliser ou non.

En conclusion

Naturellement, avant de faire un quelconque choix à ce sujet, consultez votre médecin pour savoir si cette méthode de contraception est la meilleure pour vous. N’oubliez pas, cependant, que l’utilisation de la pilule contraceptive orale ne vous empêchera pas de contracter des maladies sexuellement transmissibles (MST) ou le VIH.

Laisser un commentaire