c14d89df933548986b68c713841b85e4 html 8f56dab9a4a75ff6
55 / 100
c14d89df933548986b68c713841b85e4 html 8f56dab9a4a75ff6 1

Si vous avez toujours voulu poser des parquets dans votre maison, vous vous demandez peut-être comment vous pouvez y aller. Voici la meilleure façon de le faire : faites votre propre revêtement de sol en parquet ! Voici les bases de l’installation du parquet :

Tout d’abord, vous devez nettoyer soigneusement le sol. Une vadrouille humide doit être utilisée. Cependant, vous devez éviter de tremper le sol dans l’eau car cela endommagera la finition. Vous devez également utiliser un produit de nettoyage spécialement conçu pour les planchers de bois franc. Ils sont conçus pour éliminer la saleté, les débris et les taches tenaces. Une fois le sol propre, répétez le processus plusieurs fois pour éliminer les traces de savon.

Faire son parquet soi-même est une tâche qui peut paraitre assez effrayante au premier abord. On se dit que c’est quelque chose qui va rester dans le temps et qu’il faut donc une grande expertise pour être sûr de ne pas faire d’erreur et que tout soit parfait.

La vérité, c’est qu’il est fort probable que vous commettiez une erreur durant le processus.

Mais la bonne nouvelle, c’est que même si vous faites une erreur, tout votre travail ne sera pas anéanti, un astéroïde ne s’écrasera pas sur votre maison et votre père ne mourra pas d’un cancer !

Faire une erreur est même assez bénéfique dans le sens où vous en apprendrez énormément. Petit plus, cela vous ferra même une petite anecdote à raconter plus tard.

Maintenant, venant-on aux faits.

Comment fabriquer soi-même son parquet ?

Choisir le bon type de bois

Il existe 6 bois que vous pourrez utiliser pour fabriquer un parquet de qualité.
Parmi eux nous retrouvons :

Le frêne :

C’est un bois assez simple, de couleur clair. Il convient dans la majorité des cas et possède une grande ressemblance avec l’olivier.

Le châtaigner :

Le châtaignier donne un bois blond qui résiste naturellement aux nuisibles comme les insectes et les champignons. Cependant, il n’est pas très résistant, il faudra donc faire attention à son utilisation.

Le hêtre :

Il s’agit d’un bois un peu plus rosé avec un grain assez fin contrairement aux deux autres bois. Cependant, il ne résiste pas très bien à l’humidité.

L’érable :

L’érable tout comme le châtaigner est un bois blanc avec un grain assez fin et donnera un côté assez noble à votre bois.

Le chêne :

Le bois de chêne peut avoir différentes couleurs allant du blond à l’auburn mais sur un modèle la couleur restera la même. Son grain est assez moyen voir grossier. Il fait partie des bois les plus résistant.

Il existe également d’autres types de bois qui sont selon nous moins importants mais vous pouvez toujours vous renseigner dessus, voici une petite liste :

-Cerisier
-Merisier
-Merbau
-Iroko
-Wengé
-Teck

La découpe

Maintenant que vous avez votre bois, il faut se pencher sur la découpe de celui-ci. Pour cela, le mieux est de se servir d’une scie à onglet car elle permet de réaliser beaucoup de petites coupes. Et cela, sans perdre de temps ni d’énergie.

En fonction de la largeur que vous voulez donner à votre parquet, pensez à vous procurer une scie circulaire qui possédera une largeur de coupe suffisante dans le cas d’une scie à onglet.

Vous pouvez aussi vous servir d’une scie circulaire classique ou plongeante qui feront très bien l’affaire.

Dans ce cas, nous vous recommandons de vous munir d’un rail de guidage pour réaliser des coupes droites. Si vos coupes devis un peu, votre parquet sera vraiment moins joli. Et ce n’est vraiment pas ce que l’on recherche.

Pour la pose du parquet, voici une courte vidéo explicative :

Une réaction sur “Le meilleur moyen pour faire son parquet soi-même

Laisser un commentaire