water g16f6683cd 1920

Ma piscine fuit : que faire ?

Que faire si le niveau de votre piscine baisse rapidement après que vous l’ayez remplie ? Il peut s’agir d’une fuite. Elles sont courantes et peuvent généralement être réparées rapidement.

Fuite ou évaporation ?

Il est normal que le niveau de l’eau baisse un peu chaque jour lorsqu’il fait chaud. Cependant, les pertes par évaporation sont souvent assez faibles, surtout au printemps lorsque les températures ne sont pas encore élevées. Vous n’êtes pas sûr ? Vous pouvez vérifier le niveau d’eau pour voir combien d’eau votre piscine perd chaque jour. Votre piscine peut avoir des fuites si le niveau baisse de plusieurs centimètres.

Provenance de la fuite

Tout d’abord, il est important de vérifier l’état de votre filtre de piscine. Il est possible en effet que la fuite provienne du filtre à sable qui n’est plus étanche. Si c’est le cas, il suffit simplement de remplacer le joint de la vanne. Pensez à bien entretenir votre filtre, notamment en le changeant idéalement tous les 5 ans.

Si le problème ne vient pas du filtre de votre piscine, alors arrêtez la filtration et laissez-la se vider un peu. Dans le cas où vous observez une stabilisation de l’eau sous les skimmers, alors c’est là d’où vient la fuite. A partir de là, déterminez l’endroit exact et colmater la fuite grâce à une colle PVC.

Il est aussi fort possible que la fuite provienne du liner, dû à une piscine trop fragile qui se fissure. La réparation du liner est assez simple, mais il faut d’abord déterminer d’où elle provient. Vous pouvez partir à la recherche de la fissure avec masque et tuba, vous n’aurez pas de mal à localiser le trou si celui-ci est grand et visible. Mais c’est possible d’avoir de microfissures et trouver l’endroit exact de la fuite devient alors beaucoup plus difficile. Utiliser des détecteurs de fuite serait l’idéal mais ces dispositifs coûtent assez chers. Faire appel à un spécialiste de recherche de fuite serait plus adapté.

Enfin, la fuite peut être dû également aux canalisations dans le cas d’une piscine construire sur un terrain peu stabilisé. Notamment avec les fortes chaleurs, les canalisations peuvent être abimées, il convient alors de faire appel à un spécialiste qui sera plus apte à déterminer l’origine de la fuite.

swimming pool g65eb4d54c 1920

Comment détecter une fuite dans une piscine ?

La baisse anormale du niveau d’eau dans une piscine est généralement due à une fuite. Toutefois, compte tenu des nombreux endroits où cette fuite pourrait se produire, il n’est pas facile de la localiser. Pour vous aider à réaliser cet exercice pénible, nous vous invitons à découvrir dans ce billet la procédure à suivre pour détecter une fuite dans votre piscine.

Les points à vérifier

Pour retrouver une fuite dans votre piscine, vous devez vérifier :

  • Le circuit hydraulique, c’est-à-dire les canalisations ;
  • Le système de filtration ;
  • Le revêtement, à savoir le carrelage, le liner ou la structure béton ;
  • Les pièces à sceller : buse de refoulement, le skimmer, la prise balai ou projecteur.

Veuillez vérifier étape par étape chacun de ces points jusqu’à ce que vous retrouviez la faille. Rendez-vous sur https://h2mexpertise.com/recherche-fuite-piscine/ pour plus de détails.

Le contrôle du filtre

Si vous remarquez une baisse anormale du niveau d’eau de votre piscine, le premier élément à contrôler est le filtre. En effet, si votre filtre est raccordé à l’égout, la probabilité est forte que la fuite soit due à une usure du joint de la vanne 6 voies. Par ailleurs, la présence de microfissures dans la cuve peut également être à l’origine de la fuite. Si vous trouvez la faille dans ce système, la solution pour l’arrêter dépendra de la cause du dysfonctionnement. Cela pourrait être le changement du joint étoile de la vanne 6 voies, le changement du filtre, ou l’installation d’une vanne d’arrêt.

Le contrôle des pièces à sceller

Si vous ne retrouvez pas la fuite au niveau du filtre après l’avoir contrôlé, vous pouvez vérifier les pièces à sceller. L’une des méthodes de contrôle consiste à laisser l’eau se vider peu à peu. La pièce dans laquelle l’eau s’arrêtera devra être contrôlée pour localiser la fuite. Si par exemple, l’eau se stabilise dans la buse de refoulement, c’est alors elle que vous devrez contrôler pour identifier la fuite.

Le contrôle du revêtement

Comme nous l’avons mentionné plus haut, la fuite pourrait avoir lieu au niveau du revêtement. En effet, le liner par exemple est un revêtement fragile. Il suffit d’un petit trou à son niveau pour qu’une fuite s’y produise. Toutefois, il est important de préciser que les cas de fuites localisées au niveau de ce revêtement sont plutôt rares. En revanche, si votre piscine est revêtue d’une peinture, d’un enduit silico-marbreux, ou d’un carrelage, plusieurs fuites peuvent y être localisées. Dans ce cas, vous devez faire appel à un professionnel pour résoudre le problème.

Contrôle du circuit hydraulique

Usure des joints, mouvement de terrain, défaut de collage, tuyau en PVC fêlé, les causes probables de la fuite dans vos canalisations sont nombreuses. En raison de la difficulté à identifier exactement là où se trouve la fuite dans ce système, nous vous conseillons de faire appel à un professionnel.

L’importance de la détection des fuites

L’eau perdue à cause de fuites, de gaspillages ou de simples vols est appelée eau non rentable, dans la mesure où elle ne rapporte rien au fournisseur d’eau parce qu’elle ne parvient jamais à ses clients. Il peut s’agir de pertes physiques d’eau qui s’échappent du système, ou d’eau non comptabilisée qui n’est pas mesurée en raison de compteurs défectueux ou trafiqués, d’une mauvaise comptabilité ou d’une erreur humaine lors de la lecture et de l’enregistrement des débitmètres du réseau d’eau. Les technologies disponibles et émergentes sont conçues pour détecter et prévenir les pertes physiques d’eau.

Celles-ci se poursuivront dans le temps jusqu’à ce qu’elles soient détectées. L’accumulation des pertes sur de longues périodes peut entraîner des pertes importantes, même à partir de fuites insignifiantes. Et si l’eau peut s’échapper, des impuretés (terre, bactéries, matières organiques, etc.) peuvent y pénétrer et altérer la qualité de l’eau, voire la rendre impropre à la consommation.

Les pertes d’eau non rentables sont quantifiées de la même manière que l’eau fournie, c’est-à-dire en volume (gallons ou litres) par unité de temps (par minute pour le débit de fuite/écoulement réel ou par an pour mesurer les pertes cumulées). Les pertes d’eau peuvent également être mesurées dans les grands systèmes d’approvisionnement en eau en termes de volume d’eau perdue par la longueur totale (miles ou kilomètres) des canalisations qui composent le système d’approvisionnement en eau. Ces valeurs sont ensuite comparées aux débits d’approvisionnement en eau afin de déterminer le pourcentage d’eau totale perdue ou non comptabilisée. En règle générale, les pertes d’eau varient proportionnellement à l’âge du système d’approvisionnement en eau, ou à l’âge des différentes sous-sections des grands systèmes métropolitains. Les villes plus grandes et plus anciennes peuvent avoir des sections âgées de moins d’une décennie ou de plus d’un siècle.

Étant donné que la ville qui exploite un système d’approvisionnement en eau peut être son propre client, certains débits d’eau sont considérés comme comptabilisés mais non payants, en ce sens que la ville ne se facture pas l’utilisation de l’eau. Il s’agit notamment des services de lutte contre les incendies, des systèmes d’arrosage et d’irrigation des parcs, des piscines et des installations récréatives appartenant à la ville, etc.

Méthodes de détection des fuites

La détection acoustique reste le principal moyen de détecter et de localiser les fuites sur les canalisations. La méthode de détection acoustique des fuites est décrite comme « la méthode systématique d’utilisation d’un équipement d’écoute pour étudier le système de distribution, identifier les bruits de fuite et localiser avec précision l’emplacement des fuites souterraines cachées ».

L’eau qui s’échappe sous haute pression d’une fuite ou d’une fissure dans une canalisation produit un bruit distinct de sifflement ou de ruissellement qui peut se propager sur une distance considérable le long de la canalisation elle-même (en revanche, le sol meuble qui entoure la canalisation dans sa tranchée remblayée est un mauvais conducteur de son). En ce sens, la canalisation agit comme un support pour la transmission du son. Ce faisant, il peut agir comme les cordes d’une guitare, vibrant à des hauteurs différentes selon la longueur, le diamètre et le matériau du tuyau. Les tuyaux métalliques de petit diamètre transportent le son sur la plus grande distance, jusqu’à 1 000 pieds linéaires, tandis que les tuyaux en polychlorure de vinyle (PVC) de grand diamètre ne peuvent transporter le son que sur 100 pieds.

Les dispositifs d’écoute utilisés pour détecter ce son se présentent sous différents modes de fonctionnement. Ils peuvent être mobiles ou fixes, directs ou indirects, externes ou internes, ou encore transmettre des données par radio ou utiliser le téléchargement manuel dans des ordinateurs portables. Il existe des capteurs acoustiques mobiles qui sont actionnés manuellement ou qui se déplacent sur des roues le long du segment de tuyau.

Dans les deux cas, les capteurs sont constitués de microphones au sol qui écoutent sous la surface lorsque l’opérateur marche le long du segment de conduite. Lorsqu’il actionne son capteur, le signal s’amplifie au fur et à mesure qu’il se concentre sur son emplacement. Il existe également des unités installées de manière permanente à des endroits fixes le long du réseau de canalisations. La précision est généralement de 3 à 4 pieds, ce qui est plus que suffisant pour permettre aux opérations de creusement d’exposer et de réparer la fuite. L’utilisation d’appareils mobiles peut être entravée par l’environnement local et les structures techniques. Le son à la surface peut être étouffé par un sol profond, un revêtement routier épais ou un trafic local intense.

H2M Expertise, le spécialiste de la recherche de fuite à Marseille

H2M Expertise est une entreprise spécialisée dans les recherches de fuites d’eau à Marseille. Faites appel à eux si vous avez des soucis de fuite d’eau car ce sont des experts dans leur domaine.

Un service de qualité

Dans la mesure du possible, le mieux est toujours de repérer les éventuelles fuites avant qu’elles ne se transforment en un véritable désastre. La meilleure façon d’y parvenir est d’être prudent et de repérer tous les signes de fuites de gaz et d’eau, et assurez-vous d’appeler un professionnel dès que vous pensez que vos lignes pourraient être en difficulté. Lorsque c’est le cas H2M est là !

Vous avez des soupçons sur une éventuelle fuite d’eau, faites appel à H2M Expertise

Les fuites d’eau subtiles dans vos tuyaux peuvent mettre des semaines, des mois, voire des années à se manifester et lorsque vous les remarquez enfin, elles peuvent se révéler destructrices.

Connaitre les signes de fuites cachées peut vous aider à empêcher les ennuis de fuite pouvant devenir problématique et des dommages à votre logement.

Les signes courants de fuites de tuyaux sont les suivants

  1. Une augmentation subite de la facture d’eau
  2. Planchers s’affaissant ou se déformant
  3. Décoloration du plafond
  4. Papier peint ou peinture qui devient bosselé
  5. Bruit étrange d’eau qui coule tandis qu’aucun robinet n’est activé
  6. Le compteur d’eau continue de marcher alors qu’aucun robinet n’est ouvert.
  7. Odeurs de moisissure ou de moisi dans certaines parties de votre maison.

Bien que tous ces paramètres ne soient pas tout de suite liés à une possible fuite, ils constituent des indices forts et qu’il y ait probablement quelque chose n’allant pas bien dans votre système de plomberie. Nous vous suggérons de faire appel à un professionnel de l’équipe H2M pour examiner vos tuyaux afin de trouver le potentiel problème et d’empêcher la fuite de créer de nouveaux dégâts.

H2M Expertise fournit des services précis de réparation et de détection de fuites d’eau dans tout Marseille et ses alentours. Ils se démèneront pour trouver la fuite d’eau qui fait rage votre domicile ou à l’extérieur.

Pourquoi nous recommandons fortement de faire réparer les fuites dès que possible

Ne pensez pas qu’un petit écoulement ne fera pas de mal. Un tuyau qui fuit n’est pas la même chose qu’un robinet qui fuit. Les fuites d’eau cachées peuvent créer de sérieux dégâts dans votre maison – et dans votre portefeuille.

Les fuites qui provoquent l’éclatement des tuyaux peuvent inonder votre maison.

  1. La croissance de moisissures peut affecter la santé de votre famille.
  2. Les fuites des canalisations d’égout peuvent endommager l’intégrité des fondations de votre maison.
  3. Les eaux usées peuvent s’accumuler dans votre jardin et créer des conditions insalubres.
  4. Une énorme quantité d’eau est gaspillée, ce qui entraîne une augmentation des factures d’eau.

Si vous soupçonnez une fuite derrière vos murs ou sous votre maison, il est indispensable d’appeler les experts de H2M Expertise en détection de fuites de Marseille.

Que se passe-t-il pendant la détection des fuites ?

Afin de réparer la canalisation endommagée, nous devons localiser la source du problème. Pour ce faire, nous utilisons un équipement de détection des fuites faisant appel à diverses technologies.

H2M Expertise prend votre sécurité au sérieux. Nous n’utilisons que des méthodes non invasives de détection des fuites. Une fois qu’ils auront localisé la fuite, vous discuterez de vos options de réparation ou de remplacement des tuyaux.